Bilan du programme IRTIKAE "ancien programme TAKWIA"

Bilan du programme IRTIKAE "ancien programme TAKWIA"

Les efforts déployés au Maroc, en matière de développement économique et social au cours de la dernière décennie ont engendré une dynamique et une mobilisation remarquable des différents acteurs (départements ministériels, collectivités locales, société civile, secteur privé et coopération internationale) avec une approche participative et territoriale. Cependant, au niveau du terrain, l’efficience et l’efficacité des interventions restent limitées par la faiblesse des capacités des différents acteurs et la persistance de dysfonctionnements liés principalement à l’absence de mécanismes efficaces de dialogue, de concertation et de partage au niveau du territoire. 

Par ailleurs, la constitutionnalisation de la participation de la société civile, impliquent de nouvelles pratiques en matière de gestion et de gouvernance.  En effet, les organisations de la société civile sont appelées à jouer un rôle important dans le développement du pays, et se voient conséquemment, confier de plus en plus, des tâches inhérentes aux diverses formes de collaboration que préconisent les programmes de développement.

Cette implication nécessite des prérequis et des aptitudes à même d’assumer pleinement ces responsabilités. D’où la nécessité de l’amélioration et du renforcement de leurs propres capacités.  

Le tissu associatif marocain se caractérise globalement par:

  • Une disparité dans la compréhension des rôles et du mode d’action ;
  • Une ambiguïté dans les visions, les missions et les modes de gestion ;
  • Une dominance de réflexion à courte échéance ;
  • Un manque de savoir faire et d’expertise ;
  • Une gestion souvent archaïque, peu efficiente et peu transparente ;
  • Une faiblesse de  communication interne et externe ;
  • Une dominance d’esprit de clan et de rivalité partisane avec une tendance à l'hégémonie entravant la concertation et la mise en place de projets communs ;
  • Une faiblesse des actions menées pour influencer l’environnement sociopolitique ;
  • Une quasi-absence de système de partage d’expériences et de capitalisation.

Or, le renforcement des capacités des acteurs et l’encouragement de la coordination et de la concertation entre les acteurs intervenant au niveau du territoire est nécessaire pour relever les défis de développement. C’est à ce besoin urgent que compte contribuer le programme Irtikae pour la qualification des associations, qui cherche à améliorer la performance et l’engagement de ces organisations dans la mise en œuvre d’actions et de projets ciblant les priorités de développement au niveau de leur territoire en étroite synergie avec les autres acteurs.

Genèse du programme

1. Evolution du programme 

Le programme Irtikae a connu 5 principales étapes :

  • Entre le 06/07/2007 et le 31/12/2012 : l’ADS a développé en partenariat avec le Fond des Nations Unies pour la Population (FNUAP), le  programme « Takwia» qui vise le renforcement des capacités du tissu associatif et la promotion du capital humain par l’appui aux initiatives et ce au niveau de 4 régions du Royaume (Gharb Chrarda Bni Hssein, Marrakech Tensift Al Haouz, Tadla- Azilal et Meknès –Tafilalt). Les provinces concernées sont : Sidi Kacem, Sidi Slimane, Azilal, Khénifra, Marrakech et Al Haouz.
  • En 2009 : le programme TAKWIA a été fusionné avec le programme « Qualification » déjà lancé par le MSFFDS avec la dénomination programme « Takwia  pour la qualification des associations ». Cette composante du programme a ciblé d’autres provinces.
  • Le 4 mai 2011 : une convention a été signée avec la coopération italienne pour la mise en place du programme de renforcement des capacités des associations dans les  préfectures d’Oujda Angad, Tanger-Asilah et la province de Beni Mellal.
  • Fin 2013 : Réalisation d’une étude d’évaluation interne du programme TAKWIA pour la qualification des associations.
  • En 2014 : l’évolution du programme et la naissance du nouveau programme « IRTIKAE pour la qualification des associations » sur la base des recommandations issues de l’évaluation du programme Takwia.
Bilan cumulé du programme (Avant 2015)

1. Rappel descriptif du programme  TAKWIA pour la qualification des associations.

Pour rappel le programme Takwia pour la qualification des associations avait comme objectifs :

i.Objectif Global

Contribuer à la qualification des territoires en matière de gestion et de conduite de développement.

ii.Objectifs Spécifiques 

  • Améliorer les capacités du tissu associatif en matière d’organisation interne, de planification, de communication, et de gestion du développement ;
  • Accroître la participation, la concertation, l’échange et l’engagement entre les associations d'une part, et entre les associations et les autres acteurs locaux d'autre part;
  • Appuyer et accompagner les initiatives communautaires pour permettre aux associations d’appliquer et de mettre en pratique les acquis des actions de RCA.

iii. Résultats attendus

  • Mobilisation des acteurs de développement au niveau de la province
  • Elaboration des plans provinciaux de renforcement des capacités des associations ;
  • Renforcement des compétences des cadres associatifs (Formation, accompagnement, espaces d’échange);
  • Identification et appui des pôles régionaux de compétences, en matière de renforcement des capacités et d’appui technique ;
  • Instauration des mécanismes de mise en réseau (territoriaux ou thématiques), des associations et de concertation entre les acteurs locaux ;
  • Appui des projets des associations bénéficiaires du programme selon un appel à projets
  • Suivi et évaluation du Plan Provincial Renforcement des Capacités des Associations par rapport à la dynamique association au niveau de la province.

iv.Partenaire(s) 

  • Ministère de la solidarité e la femme, de la famille et développement social, (MSFFDS) ;
  • Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) pour les  4 Régions : Marrakech-Tensift-El Haouz, Tadla-Azilal, Meknès-Tafilalet, Gharb-Chrarda-Beni Hssen ;
  • Comités Provinciaux de Développement Humain (CPDH) des provinces ciblées.

v. Démarche de mise en œuvre du programme TAKWIA pour la qualification des associations :

La mise en œuvre du programme s’est faite selon les étapes suivantes :

  • Première étape : Définition de l’état des lieux et réalisation des diagnostics des capacités des associations en matière de gestion, gouvernance, planification, partenariat et communication.
  • Deuxième étape : Identification des besoins en matière de renforcement des capacités des Associations locales.
  • Troisième étape : Élaboration des PPRCA. Le PPRCA contient les composantes suivantes : Formation, Accompagnement, Echange et appel à projets.
  • Quatrième étape : Mise en œuvre des plans de renforcement des capacités.
  • Cinquième étape : Suivi et évaluation de la réalisation des plans de renforcement

2. Bilan des réalisations du programme Takwia pour la qualification des associations

i. En matière d’identification des besoins et de planification

Les deux tableaux en dessous présentent les déférentes activités réalisées dans le cadre du programme.

Tableau 1 : situation des diagnostics et PPRCA

 

ii. En matière de la mise en œuvre des actions de renforcement des capacités

Depuis le lancement du programme jusqu’au 31/12/2014, les activités suivantes ont été réalisées par le programme.

Tableau 2 : situation de la mise en œuvre du PPRCA

 

iii. En matière de l’appui aux projets communautaires

Dans le cadre de l’appui aux projets communautaires (une composante de l’ancienne version du programme), il est à noter que 39 projets communautaires ont été appuyés par l’ADS depuis le lancement du programme

 

iv. En matière de développement des guides et supports de travail

Elaboration d’une valise pédagogique constituée de 30 guides portant sur les domaines qui touchent tous les aspects de l’intervention des associations, il s’agit des guides suivants :

Bilan du Programme de renforcement des capacités du tissu associatif marocain en partenariat avec le réseau des ONGs italiennes œuvrant au Maroc

1. Présentation du programme :

Le 13 mai 2009, les Gouvernements de la République Italienne et du Royaume du Maroc ont conclu un 3ème  accord de conversion en investissements publics de la dette italienne. Pour la mise en œuvre du  Programme de renforcement des capacités de la société civile locale au niveau des préfectures d’Oujda Angad, Tanger-Asilah et la province de Beni Mellal.

2. Description du programme

i.Objectif global

Contribuer à la promotion et au soutien des dynamiques territoriales par le renforcement des capacités du tissu associatif local.

ii.Objectifs spécifiques 

  • Renforcer les capacités organisationnelles (internes et externes) du tissu associatif de la  province de Béni Mellal et les préfectures d’Oujda Angad et Tanger ;
  • Appuyer les associations à se positionner dans les dynamiques territoriales pour leur participation active au développement des la  province de Béni Mellal et Tanger, et les préfectures d’Oujda Angad et Tanger ;
  • Promouvoir les échanges entre la société civile marocaine et son homologue  italien.

iii.Résultats attendus

  • Amélioration de la gouvernance interne et externe des associations y compris leurs capacités en matière de coordination et de réseautage; 
  • Renforcement des capacités des associations en matière de gestion;
  • Une bonne connaissance par le tissu associatif des territoires ciblés;
  • Une participation active du tissu associatif aux instances décisionnelles de la province/préfecture
  • Une meilleure implication du tissu associatif dans la gestion des projets.
  • Développement des canaux d’échange et de coordination entre les institutions gouvernementales et les organisations de la société civile. 

3.Bilan des réalisations du programme

i. En matière d’identification des besoins et de planification

Tableau 1: situation des diagnostics et de PPRCA

ii.En matière de la mise en œuvre des actions de renforcement des capacités

Tableau 2 : situation de mise en œuvre du PPRCA

iii.En matière de l’appui aux projets communautaires et institutionnels

Dans le cadre du programme 118 projets d’appui intentionnel et 27 projets communautaires ont été appuyés.

iv.En matière de développement des guides et supports de travail

  • Egalement, des études thématiques ont été réalisées dans le cadre du programme, elles se présentent comme suit :
  • Manuel portant sur les opportunités et les synergies entre les associations et les acteurs locaux dans les préfectures d’Oujda Angad, Tanger Assilah et la province de Béni Mellal.
  • Manuel de vulgarisation décrivant les stratégies sectorielles nationales et leur déclinaison au niveau local.
  • Cartographie sur les territoires (Maroc/Italie) par secteur d’intérêt du programme italien.
  • Manuel de vulgarisation des stratégies et des procédures des bailleurs de fond internationaux et nationaux.
Présentation du programme « IRTIKAE pour la qualification des associations »

1. Evolution du programme TAKWIA vers le programme IRTIKAE

Suite aux résultats de l’étude de l’évaluation du programme TAKWIA pour la qualification des associations menées en 2013, des recommandations ont été proposées notamment :

  • Adopter une gestion axée sur les résultats plus performante dans la mise en œuvre des activités du programme ;
  • Travailler selon l’approche qualité pour pouvoir mesurer l’impact des actions de renforcement des capacités sur les associations ;
  • Développer une stratégie d’accompagnement basée sur un projet et sur un plan d’action individuel et personnalisé ;
  • Identifier et catégoriser les associations cibles sur la base du niveau de l’association : associations débutantes, intermédiaires et spécialisées ;
  • Renforcer les capacités des cadres chargés de la mise en œuvre de programme notamment le pool interne de formateurs/accompagnateurs.

Sur la base de ces recommandations et  les résultats de l’étude réalisée par le Ministère de la Solidarité de la Femme, de la Famille et du Développement Social sur l’impact socioéconomique des  projets appuyés par le pôle social  durant la période de 2008 à 2011, une nouvelle version du programme Takwia a été développée. Il s’agit du programme "IRTIKAE" pour la qualification des associations ». 

2. Les nouveautés du programme IRTIKAE pour la qualification des associations

  • Proposition des plans de renforcement de capacités individualisés qui répondent aux besoins de chaque association.
  • Classification des associations selon leurs besoins en matière de renforcement des capacités.
  • Renforcement du système de gouvernance stratégique et opérationnelle au niveau national et local. 
  • Ciblage des associations partenaires du pôle social et de l’INDH ayant déjà un projet.
  • Limitation du nombre des associations bénéficiaires à 60 au lieu de 240.
  • Mise en place des accompagnateurs chargés de la mise en œuvre de la composante accompagnement.
  • Elargissement du pool de formateurs internes de l’Agence. 
  • Le recours aux cadres de l’Agence pour la réalisation de la majorité des activités du programme.

3. Présentation du programme :

i. Objectif Global

Contribuer à la mise en compétences des associations pour participer à la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques et des  programmes sociaux.   

ii.Objectifs spécifiques

  • Qualifier et accréditer  les associations ;
  • Améliorer la qualité et la performance des interventions des associations afin d’atteindre leurs objectifs ;
  • Renforcer la concertation et l’échange entre les associations pour participer au processus de développement ;
  • Consolider les bonnes pratiques de gouvernance, de transparence et de responsabilité.

iii. Résultats attendus

  • La gouvernance et la démocratie internes des associations sont améliorées ;
  • La qualité des services offerts par les associations est améliorée ;
  • Les bonnes pratiques des associations sont vulgarisées ;
  • La participation des associations dans le développement du territoire est renforcée ;
  • L’expertise locale dans le domaine de renforcement des capacités est développée.

iv. Composantes du programme 

  • Identification des besoins des associations en matière de renforcement des capacités ;
  • Elaboration d’un plan provincial de renforcement des capacités ;
  • Formation  et accompagnement des associations ;
  • Organisation des manifestations d’échange et de réflexion (Forums, visites d’échanges…) ; 
  • Mise en place des centres d’accueil et d’accompagnement des associations.

v. Mise en œuvre du programme

  • La mise en œuvre du programme est assurée par les coordinations régionales de l’Agence. 
  • La durée de réalisation est  de 3 ans.

vi. Associations bénéficiaires

  • Associations partenaires du Pôle Social (Ministère de Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social, l’Entraide Nationale et l’Agence de Développement Social).
  • Associations partenaires de l’INDH œuvrant dans le développement social.

vii. Partenaires: 

  • Ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social ; 
  • Agence de Développement Social ;
  • Comités Provinciaux de Développement Humain ;
  • Entraide Nationale.

4. Les composantes du programme IRTIKAE 

  • Evaluation des capacités des associations

L’évaluation des capacités des associations consiste à identifier les problèmes, les difficultés, les contraintes que rencontrent les associations et qui entravent leur participation active au développement de leur territoire. Elle permet aussi de tracer les perspectives d’avenir pour assurer une meilleure implication de ces associations dans le développement de leurs territoires. 

Cette évaluation sera réalisée d’une manière individuelle et sur  la base d’un questionnaire qui identifie l’état des capacités de l’association ainsi que ses besoins en renforcement des capacités.

  • Elaboration des Plans de renforcement des capacités des associations (PRCA)

Le plan de renforcement des capacités comporte l’ensemble des actions identifiées avec les acteurs concernés. Ces actions sont organisées en fonction de leur importance et leurs priorités et de la nature des interventions de renforcement de capacités qui sont clairement définies. Le plan propose des solutions spécifiques à chaque association dans un cadre collectif.

A ce stade, les groupes cibles et le budget sont déterminés ainsi que les moyens organisationnels, matériels et financière à mobiliser pour l’atteinte des objectifs fixés.

  • Formation des cadres  associatifs

Les associations sélectionnées bénéficieront des sessions de formation arrêtées au niveau de PRCA.  

  • Accompagnement des associations 

L’accompagnement permet d’appuyer les associations dans la gestion et l’organisation de leurs structures par la mise en place des systèmes et des mécanismes de bonne gouvernance et les doter des outils nécessaires pour l’accomplissement de leurs missions.

  • Espaces d’échange : Rencontres et Forums

Ces activités constituent un moyen très utile pour le renforcement des capacités des associations. Elles permettent de regrouper un nombre important de participants et d’échanger autour des thématiques qui intéressent la société civile et apporteront des suites convenables à certaines défaillances. 

  • Appui aux projets de consolidation institutionnels 

C’est un axe primordial dans le cadre de renforcement des capacités des associations, il consiste à doter les associations des équipements  bureautiques et informatiques nécessaires pour la mise en œuvre de leur plan d’action.

Il est à signaler que les projets communautaires ne seront plus pris en charge par le programme. Ils seront réalisés dans le cadre de l’appel à projet lancé conjointement par le MFFDS et l’ADS et géré par cette dernière.

  • Les Visites d’échange

Les visites d’échange représentent un axe important  dans la mise en œuvre du PRCA, elles permettent aux associations  d’échanger leurs expériences en matière de développement.

  • Les supports et guides de travail associatif :

Il s’agit de mettre à la disposition des associations bénéficiaires des outils et supports de travail notamment : Registre de gestion financière  - Registres de départ/arrivée  -  Valise pédagogique …...

5. Démarche de mise en œuvre 

La démarche poursuivie pour la mise en œuvre du programme IRTIKAE se présente comme suit :

  • Première étape : Sélection des associations partenaires du pôle social et de L’INDH et qui vont bénéficier du programme
  • Deuxième étape : Evaluation des capacités des associations. Troisième étape : Elaboration du plan de renforcement des capacités des associations
  • Quatrième étape : mise en œuvre du PRCA.  Le PRCA contient les composantes suivantes : Formation, Accompagnement, Echange, Guides et outils associatifs et Appui institutionnel
  • Cinquième étape : Suivi évaluation du PRCA

6. Bilan de Réalisations du Programme Irtikae pour la qualification des associations 

Depuis le lancement de cette nouvelle version du programme en 2015, les activités suivantes ont été réalisées :

 

 

Budget du Programme

Le budget total du programme est comme suit :

Les annexes

Provinces ciblées par le programme 

  • En blanc : provinces ciblées par TAKWIA
  • En jaune : provinces ciblées par le programme italien
  • En vert :  provinces ciblées par IRTIKAE

 Télécharger les annxes 



 

Dans le même dossier :

Programmes renforcement des capacités des acteurs
Le programme « Takwia » a pour objectifs de renforcer les capacités des tissus associatifs locaux et de rehausser le ...