La campagne contre la violence à l'égard des femmes un moyen pour la mobilisation collective et communautaire

DESCRIPTIF

 

Mme Bassima Hakaoui, Ministre de la Famille, de la Solidarité, de l'Égalité et du Développement social, a souligné ,mardi 11 décembre à Rabat , lors de la clôture de la 16ème  campagne nationale de lutte contre la violence à l'égard des femmes, que la campagne nationale de lutte contre la violence à l'égard des femmes n'était pas seulement une tradition annuelle, mais aussi une étape pour la mobilisation collective et communautaire afin de protéger les acquis et de créer un climat général qui rejette la violence et les discriminations.

Mme Basima Hakaoui  a également souligné que la loi ne peut, à elle seule,  mettre terme à la violence à l'égard des femmes, même s'il était important de criminaliser les actes de violence, d'assurer une protection adéquate aux  victimes de la violence et d'établir une nouvelle culture de respect des autres,

Mme la Ministre a annoncé aussi que le programme de mise en œuvre  de la loi sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes devait bientôt être approuvé après l'adoption de son texte réglementaire, ainsi que le lancement de la deuxième stratégie nationale de lutte contre la violence à l'égard des femmes et la présentation  des résultats de la deuxième enquête nationale sur la violence.

Pour sa part, M. Mohamed Seddiki, président du conseil communal de la ville de Rabat, a souligné que le Conseil de rabat a participé à cette campagne nationale à travers une série de mesures relevant de la compétence des conseils territoriaux, telles que la sécurité au niveau des quartiers, la création de passages sécurisés et aménager plusieurs parcs, tous ces mesures se sont renforcées davantage après le lancement de la Déclaration de Rabat de lutte contre la violence à l'égard des femmes.

A noter, que cette rencontre a connu la présentation du bilan  et principales recommandations de la 16e campagne nationale contre la violence à l'égard des femmes, caractérisée par l'organisation de plusieurs rencontres  et de séminaires nationaux et régionaux en partenariat avec divers acteurs locaux, nationaux et internationaux.

ainsi que le bilan de la mise en œuvre de la « Déclaration de Rabat contre la violence à l'égard des femmes dans les espaces publics » un acte conjoint des Conseils des villes de Rabat, Marrakech et Casablanca visant à coordonner les efforts nationaux et régionaux pour lutter contre le phénomène de la violence à l'égard des femmes.

A noter que la la 16ème  campagne nationale de lutte contre la violence à l'égard des femmes a porté cette année sur la thématique de la "Mobilisation collective pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes".