• VOUS ÊTES ICI :
  • Accueil
  • Mme HAKKAOUI appelle à déployer plus d’efforts pour un accompagnement efficace au profit des enfants au-delà de 18 ans

Mme HAKKAOUI appelle à déployer plus d’efforts pour un accompagnement efficace au profit des enfants au-delà de 18 ans

Mme HAKKAOUI appelle à déployer plus d’efforts pour un accompagnement efficace au profit des enfants au-delà de 18 ans

Mme Bassima HAKKAOUI, Ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, a présidé, le vendredi, 3 Février, 2017 à Rabat, la rencontre d’étude sur l’ "Accompagnement des enfants des établissements de protection sociale pour l’après 18 ans" ; lors de son allocution d’ouverture des travaux de cette journée, Mme la ministre a déclaré que l’accompagnement des enfants des institutions de protection sociale pour l’après 18 ans, constitue un véritable défi pour la mise en œuvre de la Politique Publique Intégrée de la Protection de l’Enfance 2016-2020.

Ce défi, ajoute-t-elle, a été identifié lors du diagnostic des établissements de protection sociale ainsi que dans les mesures d'urgence adoptées par le Comité Ministériel chargé du suivi de la mise en œuvre des politiques et plans nationaux dans le domaine de la promotion de la situation des enfants et la protection de leurs droits.

Lors de cette rencontre et pour pouvoir relever ce défi, Mme la Ministre a insisté sur l'importance d’agir aussi bien au niveau législatif qu’au niveau institutionnel, tout en continuant à œuvrer sur le terrain et à proposer des services de proximité. Mme la Ministre a, aussi, rappelé tous les efforts déployés par son département pour créer un environnement favorable pour relever le défi de l’accompagnement des enfants après l’âge de 18 ans, dont l’élaboration du projet de loi 65-15 relative à la réforme des établissements de protection sociale, le projet de loi relative les travailleurs sociaux, Les textes législatifs visant le développement de l'Institut National de l’Action Sociale ; Et l’étude lancée par le Ministère afin d’identifier, plus précisément, les métiers de travail social au Maroc. 

Au terme de son intervention, Mme Bassima HAKKAOUI a exhorté tous les participants à cette rencontre d’étude, à laquelle ont participé des représentants de départements gouvernementaux et des associations œuvrant dans le domaine de la protection des enfants, des travailleurs sociaux et des organisations de la coopération internationale, à partager leurs idées et initiatives pilotes, car, poursuit-elle, cette rencontre est une occasion de prendre connaissance des différentes expériences et pratiques dans ce domaine, ce qui aidera à identifier des éléments de programmes et de projets pour accompagner les enfants après l’âge de 18 ans et parvenir à une vision commune qui garantirait l’engagement de tous les acteurs concernés.