• VOUS ÊTES ICI :
  • Accueil
  • Mme Bassima Hakkaoui souligne la dimension stratégique du projet de normalisation et de standardisation de la langue des signes marocaine

Mme Bassima Hakkaoui souligne la dimension stratégique du projet de normalisation et de standardisation de la langue des signes marocaine

Mme Bassima Hakkaoui souligne la dimension stratégique du projet de normalisation et de standardisation de la langue des signes marocaine

Mme Bassima Hakaoui, Ministre de la Famille, de la Solidarité, de l'Egalité et du Développement social, a souligné, le Mardi 09 avril 2019,que le projet de « standardisation de la langue des signes marocaine » vise à intégrer les personnes présentant une déficience auditive dans les domaines social, éducatif et professionnel.

A l'occasion d'une rencontre de concertation initiée par le ministère de la Famille, de la Solidarité, de l'Egalité et du Développement social, avec les membres de comités technique constitué d’experts et acteurs dans le domaine de la déficience auditive, Mme la Ministre a indiqué que ce projet s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique intégré pour la promotion des droits des personnes en situation de Handicap, notamment l’axe des accessibilités de communication visant à prendre des mesures pour la standardisation de la langue des signes marocaine   et développer la formation dans cette spécialité, et conformément à l'article 17 de la loi n ° 97.13 sur la protection et la promotion des droits des personnes en situation de handicap, qui prévoit que les personnes en situation de handicap jouissent, sur un pied d'égalité avec les autres, du droit à la reconnaissance de leurs spécificités culturelles et linguistiques et à être assistées par tous les moyens disponibles, Langue des signes et culture des sourdes.

me la Ministre a appelé également les différents acteurs à faire plus d'efforts pour soutenir et accompagner  les personnes sourdes, sachant que cette population bénéficiant le moins d'avantages par rapport aux autres types de handicap,

Mme Bassima Hakkaoui  a confirmé  par la même occasion La volonté du comité du pilotage du projet, composé des secteurs gouvernementaux concernés, de préparer une structure standardisée  pour la langue des signes marocaine et de promouvoir les accessibilités de communication,Rappelant  l'approche participative adoptée par le Ministère pour la mise en œuvre de  ses différents chantiers, notamment dans le domaine de la langue des signes, Ce qui permettra de construire collectivement un état de lieu précis du statut général de la langue des signes dans diverses parties du royaume.

Il convient de noter que cette réunion consultative nationale sera suivie de réunions régionales afin de recueillir les différents points de vue et des expériences dans ce domaine et développer une approche conceptuelle de l'intégration des enfants sourds dans le système éducatif.Et pour développer un programme de formation professionnelle pour les traducteurs marocains en langue des signes, en plus de développer un programme de formation pour qualifier les secteurs gouvernemental et public dans le domaine de la communication en langue des signes.