• VOUS ÊTES ICI :
  • Accueil
  • Mme BASSIMA HAKKAOUI lance la 14ème campagne nationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes

Mme BASSIMA HAKKAOUI lance la 14ème campagne nationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes

Mme BASSIMA HAKKAOUI lance la 14ème campagne nationale de lutte contre la violence à l’égard des femmes

Mme BASSIMA HAKKAOUI, Ministre de la solidarité de la Femme de la Famille et du Développement social, a présidé, le 25 novembre 2016 à SKHIRAT, la cérémonie de lancement de la 14ème campagne nationale de sensibilisation pour la  lutte contre la violence à l’égard des femmes, organisée sous le thème « la violence contre la femme c’est une bassesse …le respect de la femme c’est une noblesse ».

Mme la ministre a déclaré que le choix du slogan de cette campagne, trouve sa légitimité dans le premier rapport publié par l’Observatoire National de violence à l’égard des Femmes en 2014, qui a enregistré 15865 cas de violence dont 14408 cas de violence physique, 53,7 % enregistrés dans l'espace public et 1457  cas d’agression sexuelle, dont 66.4 % commis dans ce même espace.

Mme la Ministre a salué à l’occasion de la tenue de cette rencontre le haut niveau de coopération qui lie le MSFFDS, l’ONU Femmes, le Fonds des Nations Unies de la Population et l’Union Européenne pour sensibiliser le public aux effets néfastes de la violence, ce qui constituent une atteinte grave à la dignité humaine.

De son côté, Mme Leila Rhiwi, représentante de l’ONU femmes à Rabat a confirmé que la violence, sous toutes ses formes, a enregistré une croissance très forte dans l’espace public, notamment avec le développement de l’urbanisation puisque 44 % des citoyens expriment leur sentiment d’insécurité, selon les statistiques du Haut-Commissariat au Plan, ce qui remt sur la table des projets comme celui appelé  « villes-amies de la femme ».

Dans le même sens, M Jamal CHAHEDI, coordonnateur de l’Observatoire National de Violence à l’égard des Femmes,, a affirmé que la violence a un impact négatif sur la santé physique et psychique de la femme, comme il peut contribuer à sa réticence à participer à la vie politique et son adhésion active au processus du développement.

M Jamal CHAHEDIa par ailleurs salué l’adoption par la chambre des représentants de la loi n° 103.13, et a confirmé l’importance de changer les attitudes et les comportements dégradants envers la femme.

Il est à noter que le lancement de cette campagne coïncide avec la commémoration par la communauté internationale de la journée mondiale de lutte contre la violence à l’égard de la femme,le  25 Novembre de chaque année.

Cette rencontre qui été marquée par la diffusion du spot télévisé de la campagne a connu la participation de représentants des départements gouvernementaux, des institutions nationales, du parlement, du corps diplomatique, des centres d’études et de recherches, des organismes internationaux, des associations de la société civile et des médias.

Le programme de la 14ème campagne nationale de sensibilisation pour lutter contre la violence à l’égard des femmes prévoit l’organisation de douze rencontres régionales dans les villes de Kénitra, Chefchaouen, Sidi Benour, Fès, Beni Mellal, Jrada, Asilah, El Kelaa des Sraghna, Zagora, Agadir, Sidi Ifni et Dakhla.