• VOUS ÊTES ICI :
  • Accueil
  • Mme Bassima Hakkaoui confirme l’importance de la mise en œuvre d’un cadre stratégique national pour la protection et la promotion des droits des personnes âgées

Mme Bassima Hakkaoui confirme l’importance de la mise en œuvre d’un cadre stratégique national pour la protection et la promotion des droits des personnes âgées

Mme Bassima Hakkaoui confirme l’importance de la mise en œuvre d’un cadre stratégique national pour la protection et la promotion des droits des personnes âgées

Mme Bassima Hakkaoui, Ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social, confirme l’importance de la mise en œuvre d’un «cadre stratégique national pour la protection et  la promotion des droits des personnes âgées». Ce plan répond aux différentes problématiques auxquelles cette catégorie de la société fait face, pour une meilleure gouvernance, et pour l’égalité entre toutes les catégories de la société. 

A l’occasion de l’ouverture de l’atelier national sur le thème : «vers un cadre stratégique national pour la protection et la promotion des droits des personnes âgées », organisé les 21et 22 Février 2017 à Rabat, par le Ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement Social, en partenariat avec l’ESCWA, Mme la Ministre a évoqué les multiples initiatives que le Ministère a lancé dans le cadre de la protection des droits des personnes âgées, entre autres les campagnes de sensibilisation sur la solidarité intergénérationnelle, et l’appel hiver au profit des personnes âgées en situation de rue. 

En prenant compte les changements démographiques que connait le Maroc, ces initiatives doivent converger pour la mise en œuvre d’un cadre stratégique qui rassemble tous les efforts fournis dans ce domaine au niveau national.      

Mme Karima EL Kori, la Représentante de l’ESCWA, a affirmé la nécessité d’intégrer les personnes âgées dans la réalisation des Objectifs du Développement Durable, et de prendre en considération la dimension population lors de la planification du développement, et l’élaboration des politiques publiques. Elle a aussi rappelé à cette occasion, le Plan International de Madrid sur le Vieillissement 2002, et ses lignes directrices, et a affirmé que ce Plan représente un cadre global permettant aux personnes âgées de continuer à participer aux affaires de la communauté, et à éliminer toute forme d’exclusion ou de discrimination à leur égard. 

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet régional mis en place par l’ESCWA en faveur de cinq pays dont le Maroc fait partie. Ce projet vise à identifier les priorités futures pour l’élaboration d’un cadre stratégique national pour la protection et la promotion des droits des personnes âgées, et la démarche à entreprendre pour le réaliser.